Comment conserver le vin sans posséder de cave ?

Ne pas posséder de cave chez soi peut s’avérer être problématique pour tout amateur de vin. Entre vibrations, lumière, odeurs, chaleurs, les conditions sont loin d’être réunies pour un vieillissement optimal et le vin peut vite tourner au vinaigre.

Vous venez d’acheter un vin à garder en cave ou à déguster maintenant, comme par exemple notre box vin de Noël.

Vous vous demandez si une cave est vraiment nécessaire pour qu’un vin puisse se bonifier avec l’âge ? Et bien pas vraiment à condition de respecter certains éléments et d’être vigilant !

Découvrez sans plus tarder avec 13 degrés tous nos conseils et les erreurs à éviter pour une conservation idéale.

Les conditions idéales

La première question qui peut venir à l’esprit d’un amateur de vin c’est probablement : est-ce qu’une cave est indispensable pour conserver mon vin ?

Que vous ayez une cave ou non, l’important est de respecter les conditions optimales de conservation pour lui permettre de vieillir correctement.

Et pour cela, il y a plusieurs facteurs à prendre en compte !

Pour commencer, veillez à la température dans laquelle vous allez conserver votre vin.

Elle doit être constante et dans l’idéal, maintenue entre 10 °C et 14 °C.

Comme vous pouvez le constater dans la page Qui Sommes-nous ? , notre nom 13 degrés fait référence à la température optimale de conservation du vin. Température que l’on retrouve naturellement dans une grande majorité des caves naturelles des Domaines et Châteaux.

Les températures trop basses peuvent figer les arômes du vin et bloquer son processus de vieillissement. En revanche, les températures trop élevées vont accélérer le vieillissement et il n’aura pas le temps de développer ses qualités gustatives naturellement.

Dans les deux circonstances, une conservation du vin dans des températures inadéquates va empêcher le vin d’exprimer toutes arômes et peut rendre la dégustation désagréable !

Du coup faut-il éviter la conservation du vin au frigo ?
La température n’est pas la même selon les différents endroits du frigo. Elle varie entre 0°C et 7°C ce qui est bien en dessous de la température optimale à laquelle il est conseillé de stocker le vin !

Par ailleurs, le frigo constitue un environnement sec et ne profite pas de l’humidité d’une cave, ce qui pourrait oxyder le vin donc cela n’est pas conseillé.

Cependant, vous pouvez placer à cet endroit vos vins destinés à une consommation immédiate ou pour les bouteilles déjà ouvertes. N’oubliez pas de les sortir quelques heures avant la dégustation pour qu’elles atteignent leur température optimale de consommation selon le type de vin.

Vin blanc sec et rosé : entre 6° et 8°C
Vin blanc demi-sec à moelleux : entre 8° et 12°C
Vin rouge léger : entre 12° et 14°C
Vin rouge structuré : entre 15° et 17°C
Fines bulles, champagne : entre 6° et 8°C

Ensuite, vient le facteur de l’humidité, un élément tout aussi important à prendre en compte pour une bonne conservation du vin. L’hygrométrie idéale doit être comprise entre 60 et 75% et si elle n’est pas respectée, le bouchon peut se détériorer et le vin s’oxyder. Faites-y attention, la dégustation peut vite devenir désagréable !

Enfin, gardez vos bouteilles à l’abri de la lumière pour une bonne conservation.
Les endroits trop lumineux et les rayons UV du soleil ont tendance à vieillir prématurément le vin et détériorer son goût. Prévoyez un lieu assez obscur avec des ampoules à basse consommation qui ont une faible intensité

Les erreurs à éviter et les conseils

Maintenant que les conditions de conservation sont réunies, voici quelques erreurs courantes à éviter et découvrez nos conseils

1

Eviter de poser la bouteille sur le plan de travail
L’erreur fréquente lors de la préparation du repas est de placer la bouteille qui sera dégusté dans la cuisine. Et bien cet endroit est très souvent la pièce la plus chaude de la maison avec la présence de plaques de cuisson, ce qui peut altérer le goût de votre vin. Privilégiez une salle plus fraîche ou laissez la bouteille dans le lieu de conservation aux conditions adaptées en attendant sa dégustation !

2

Stockez vos bouteilles horizontalement plutôt qu’à la verticale
Il est fortement recommandé de disposer horizontalement vos bouteilles lors de leur conservation. En effet, lorsque le bouchon est en contact avec le vin, cela évite la perte d’étanchéité du bouchon et une oxydation du vin ! Ainsi, votre vin gardera son volume et toutes ses saveurs lors de la dégustation.

3

Les conseils en plus
Et oui, il existe d’autres facteurs moins connus qui doivent tout de même être considérés. Le vin est aussi sensible aux odeurs environnantes et aux vibrations (lave-linge, réfrigérateur, enceinte…) qui peuvent détériorer le goût de celui-ci ! Ce sont donc des éléments à prendre en compte quand vous choisissez le lieu de conservation.

D’ailleurs, les endroits avec une forte affluence et des passages réguliers peuvent entraîner des écarts de températures et même faire pénétrer de la lumière.

Ainsi, des alternatives peuvent remplacer une cave telles qu’un garage isolé, une pièce aménagée, un sous-sol, une armoire… si elles respectent bien entendu un maximum les conditions optimales vues précédemment !

Voilà, vous savez maintenant comment conserver vos bouteilles de vin sans craindre une dégradation de leurs saveurs ! Faîtes-vous plaisir, optez pour les meilleurs spiritueux et vins d’exception les yeux fermés 😉

C’est bientôt les fêtes de fin d’année, découvrez sans plus tarder notre article sur les sélections de vins pour les fêtes en cliquant ici

Shopping cart
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0